Identité Web Lorraine, création site internet Vosges

Création micro-entreprise avec Créa Fabula

aide à la création de micro entreprise avec CPF

Comment créer une micro-entreprise ? Cela peut paraitre simple, mais une fois confronté aux premières difficultés on se dit que l’on aurait dû se faire accompagner. C’est justement ce que vous propose Créa Fabula avec son accompagnement sur-mesure à la création d’entreprise.

Comment devenir micro-entrepreneur ?

Pour commencer, sachez qu’il n’y a pas de différence entre le régime auto entrepreneur et micro-entreprise. Depuis 2016 on parle uniquement du statut de micro-entrepreneur.
Habituellement c’est la troisième personne qui est employée sur ce site. Exceptionnellement c’est le « je » qui va être utilisé et vous allez très vite comprendre pourquoi.
J’ai moi-même pu créer sereinement ma micro-entreprise avec les très précieux conseils de Christine Urbès dirigeante de Créa Fabula à Saint-Dié-des-Vosges. A cette époque (2013) j’étais salarié et je ne trouvais pas toutes les réponses à mes questions pour ma reconversion professionnelle. En fait, c’est surtout au niveau de mon projet que j’avais bien du mal à dénicher des infos précises. Car il faut bien le dire, devenir micro-entrepreneur c’est facile, ça prend 15 minutes. Mais c’est aussi très facile de se tromper, de se mettre des bâtons dans les roues au niveau administratif et fiscal. C’est pourquoi se faire accompagner pour créer sa micro-entreprise est primordial.

Préparez votre projet avec une experte rompue à tous les aléas possibles de la création d’entreprise.

C’est un conseil vraiment utile à suivre, car j’ai pu moi-même me rendre compte à quel point j’aurais commis des erreurs sans accompagnement. Ci-dessous, je détaille quelques exemples concrets qui pourraient vous attendre. Toutefois, vous pouvez voir de suite comment Créa Fabula vous aide à créer votre micro-entreprise, entreprise ou même une cession/reprise.

Pourquoi choisir le statut de la micro-entreprise ?

Le statut d’une entreprise n’est pas si facile que cela à choisir. Ce que je peux vous dire c’est que la micro-entreprise c’est comme avoir le droit à un essai. Vous ne risquez absolument rien, car vous ne mettez rien en jeu réellement. Avec certains statuts votre patrimoine personnel peut être sous la menace d’une saisie. Ce qui n’est pas le cas avec le statut de micro-entrepreneur. Vous voila donc rassuré. Maintenant, il est utile d’être conseillé, d’analyser votre projet de création d’entreprise avec une experte comme Créa Fabula. Sa connaissance de tous les statuts vous permet de choisir celui qui correspond le mieux à votre projet.
Une activité dans la vente en micro n’est peut-être pas la meilleure solution, au contraire une activité à temps partiel peut l’être, il y a tant de paramètres à étudier. Et puis créer une micro-entreprise c’est aussi savoir ce que signifie BIC – BNC, de choisir le secteur d’activité qui correspond au mieux à ce que vous ferez. Le côté administratif peut avoir une influence forte sur votre avenir, votre fiscalité ou encore vos cotisations.
Choisir le statut de la micro-entreprise est donc « sans risques », mais pas sans problèmes. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Ce qui vous attend la première année

Micro entrepreneur c’est des responsabilités, une organisation, des objectifs, des actions pour se développer. En résumé, c’est un quotidien qui ressemble fort à celui de n’importe quel chef d’entreprise. La différence c’est que vous êtes seul. Pas de comptable, vous n’en n’avez pas besoin, vous avez juste à tenir un livre de comptes qui indique ce que vous facturez. Des logiciels de facturation simples d’utilisation font très bien l’affaire comme Gestan par exemple. Ce qui risque de vous prendre beaucoup de temps c’est vous faire connaitre, pour cela vous pouvez bien sûr me contacter, je peux créer votre site internet et me charger de le référencer. Revenons au sujet, c’est certainement grâce aux conseils de Mme Urbès que j’ai su passer les 3 premières années. Mais pour y parvenir à votre tour, il faudra cravacher et ne jamais vous reposer sur vos acquis.

Par ailleurs, il faut bien savoir que créer une micro-entreprise n’est pas totalement gratuit comme on peut l’entendre. Réellement, vous allez avoir des investissements pour tout ce qui est communication, les flyers, les cartes de visite. Les achats du matériel informatique, peut-être aurez-vous besoin d’un nouvel ordinateur, une imprimante, un smartphone, un nouvel abonnement pour ne pas donner votre numéro personnel. Vous paierez des charges, plus ou moins fortes, tout dépend si vous avez le droit ou non à l’ACRE, Christine Urbès vous indiquera tout cela aussi. Je vous cite à la volée les termes qui vont composer votre quotidien de micro-entrepreneur :

Avec tout cela on comprend mieux pourquoi il est tellement plus rassurant de se faire accompagner pour créer son entreprise avec Créa Fabula.

Surtout, ne créez pas votre micro-entreprise en payant sur internet. Vous n’avez rien à payer pour procéder à la création administrative, sachez-le !

Faut-il changer de statut ou peut-on rester en micro ?

C’est une question qui dépend de nombreux éléments. Pour ma part, j’aurai dû changer de statut à cause d’un éventuel dépassement du plafond du chiffre d’affaires micro entrepreneur. Par chance, les plafonds ont changé, ils ont doublé au premier janvier 2018. De ce fait je n’ai pas changé.
Voici ce que cela donne concrètement :

Comme vous le voyez, ces plafonds sont indiqués en euros et derrière on voit HT (hors-taxes). Vous vous demandez pourquoi ? Depuis 2017 avec le rehaussement des plafonds il a été décidé qu’au-delà de 94 300€ pour les activités de vente ou 34 400€ pour les activités de services vous devez vous acquitter de la TVA. En outre il vous est également possible de choisir volontairement le régime réel d’imposition, ce qui vous permet ainsi de déduire le montant de vos achats pour votre micro au même titre que toute autre entreprise.
Si vous dépassez les plafonds deux années consécutives, alors vous aurez l’obligation de quitter le régime de la micro-entreprise. Créa Fabula vous éclairera aussi à ce niveau, car c’est un sujet complexe. Le choix du statut a énormément d’influence sur votre activité, faites-vous accompagner pour prendre les meilleures décisions possibles.

 

Les avantages et les inconvénients du régime de la micro entreprise

Je vous parle de ce que je connais et ce que je vis depuis plusieurs années.

Les avantages :

Pas de frais de comptable. Les charges URSSAF sont connues à l’avance. Peu de contraintes administratives.

Les inconvénients :

Un statut qui manque de crédibilité face à certains clients. On ne peut pas déduire nos frais, sauf si l’on a choisi le régime réel d’imposition. Une très faible couverture santé, surtout si vous êtes en profession libérale. On est un peu seul.
Pour ma part, je regrette effectivement de ne pas pouvoir déduire mes charges. Car malgré ce que l’on peut penser une entreprise de référencement et création de site internet comme la mienne a de nombreux frais. J’ai notamment des abonnements à des outils d’analyse, à des plugins premium agence, ainsi que pour des hébergements et nom de domaine de sites web. On peut aussi compter les déplacements en clientèle que je ne facture jamais à mes clients. De votre côté il faudra songer à payer aussi une partie de ces frais pour votre communication notamment. Si l’on compte bien, le bénéfice net est proche de celui d’un autre statut.
Cependant, le régime de la micro entreprise me convient, car je suis quelqu’un qui n’aime pas le changement. Je me met à la page dans mes domaines d’activités, c’est déjà très bien ainsi 😉
J’aime bien reprendre cette citation de Charles Darwin :

Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.

En résumé on doit toujours être en alerte face à l’évolution économique, technologique et sociétale. C’est de cette manière que l’on peut résister, et cela reste valable quelque soit le statut de votre entreprise.
Je souhaite terminer par le sujet de cet article, à savoir la création micro entreprise. Encore une fois, mon meilleur conseil c’est de vous orienter vers une solution d’accompagnement sur mesure pour créer votre entreprise dans les Vosges ou partout en France.
NB : Créa Fabula est une entreprise certifiée Qualiopi, cela signifie que vous pouvez éventuellement financer votre accompagnement avec votre compte personnel de formation (CPF).

Quitter la version mobile